Rédiger son CV en anglais : tout ce qu’il faut savoir

0
1025
cv-original-recrutement-candidature-lettre-motivation-emploi-02
Que ce soit pour décrocher un job à l’étranger ou simplement pour attirer l’attention d’une entreprise anglophone, avoir en sa possession un CV traduit en anglais peut s’avérer être un réel accélérateur de carrière.Quels sont les éléments qui diffèrent d’un CV en français ? Devriez-vous le rédiger vous-même ou faire appel à une agence de traduction ? Quels sont les détails sur lesquels s’attarder ?Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la traduction de CV en anglais et les erreurs à ne pas commettre pour réussir cet exercice.

Éviter la traduction de CV mot à mot

L’une des premières règles d’or à respecter lors de la rédaction de votre CV en anglais est d’éviter en toutes circonstances la traduction mot à mot.

Une traduction littérale ou mal réalisée peut complètement changer la teneur de votre CV et vous décrédibiliser complètement aux yeux d’un employeur.

Si vous n’êtes pas tout à fait certain des termes que vous employez, n’hésitez pas à faire relire votre CV par une agence de traduction qui offre un service de correction ou par un proche entièrement bilingue.

Faire appel à une agence de traduction ou non ?

Pour éviter de commettre des impairs et de vous retrouver avec un CV peu attractif pour un employeur ou une école, vous pourriez être tenté(e) de faire appel à une agence de traduction.

Et dans le cas où vous ne savez pas trop par où commencer ou si simplement vous ne vous en sentez pas capable, ce pourrait être une excellente idée !

Le recours à une agence de traduction peut vous épargner bien des peines, comme par exemple la tendance à mélanger l’anglais américain et l’anglais britannique, en fonction du destinataire de votre CV.

En plus de ça, les prestataires linguistiques et entreprises de traduction sont rompus à ce genre de demandes, et sont donc tout à fait à même de retranscrire votre CV dans des délais très brefs si vous courez vous-même après le temps. En France, Tomedes, Acolad et Amplexor font partie des meilleures agences de traduction sur le marché

Respecter la structure d’un CV en anglais

Certains aspects liés à la présentation de votre CV peuvent varier en anglais, notamment en ce qui concerne la structure de celui-ci et les éléments que vous allez y intégrer.

C’est notamment le cas de la photo.

S’il est d’usage en France d’illustrer un CV avec une photo de vous, cette pratique est généralement proscrite dans les pays anglo-saxons, pour des raisons liées à la discrimination.

Il en est de même pour l’âge, le sexe ou le statut marital, qui relèvent de la vie privée.

Pour ce qui est de la structure en elle-même, elle est relativement proche de celle généralement adoptée en France, et doit se présenter comme suit :

  • informations générales (nom, coordonnées de contact, adresse),
  • paragraphe d’introduction, l’endroit où vous pouvez détailler vos ambitions
  • expérience professionnelle, profitez-en pour détailler ce que votre savoir-faire a apporté à l’entreprise
  • parcours académique et diplômes,
  • “soft skills” : votre savoir-être et vos qualités propres faisant de vous le candidat idéal pour ce poste,
  • divers, loisirs et passions, notez que celles-ci doivent si possible avoir un lien avec le poste visé.

À noter également, votre CV peut s’étendre sur deux pages, mais pas au-delà

Ne pas oublier les références

Autre particularité des CV anglo-saxons : les références.

S’il n’est pas coutume d’indiquer des contacts dans un CV en France, les britanniques et américains peuvent les exiger dans votre resume.

Certaines entreprises ont en effet pour pratique de contacter un employé référent de votre ancienne structure pour en savoir un peu plus sur votre profil, soyez donc préparé(e) à cette éventualité.

Dans le doute, vous pouvez toujours indiquer que vous disposez de références à partager sur demande.

Peaufiner sa lettre de motivation

Vous avez enfin réussi à obtenir le CV de vos rêves, avec le bon contenu, la forme appropriée et une linguistique irréprochable ? Félicitations, vous avez fait une bonne partie du travail !

Il vous reste maintenant à rédiger votre lettre de motivation (cover letter) en anglais pour convaincre le recruteur que vous êtes le candidat idéal !

Pour cet exercice, vous allez devoir là aussi démontrer des compétences linguistiques irréprochables, votre crédibilité est en jeu.

Encore une fois, si vous ne parvenez pas à rédiger cette lettre, faire appel à un agence de traduction professionnelle peut vous aider dans votre démarche, et qui sait, vous aider à décrocher le job de vos rêves !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.