Du mal à trouver un job ? Et si vous vous le créiez ?

0
1742

Vous avez envoyé des dizaines et des dizaines de CV mais n’avez toujours pas eu de réponse positive avant l’été ? Vous pensez que personne de ne veut de votre profil et que vous n’intéressez aucune entreprise ? Pas forcément… Vous l’avez peut-être vu, le changement sociétal fait aussi évoluer la façon dont les entreprises se dotent de leurs éléments, de leur ressources.

Aujourd’hui, pour une entreprise et selon son activité et sa phase de développement, “recruter” est une mission de plus en plus complexe, avec la nécessité de miser sur le bon cheval, et surtout, le garder performant, motivé, avec une valeur ajoutée, etc… Dès lors, de plus en plus d’entreprises visent à se doter de ressources à mi-chemin entre le salarié interne et le prestataire externe. Tant en terme de besoin direct, que de volonté de plus en plus de se passer du maillon “gestionnaire”. Par exemple, une entreprise va préférer de plus en plus s’entourer de prestataires spécialisés les accompagnant directement que d’avoir des ressources voulues “couteau-suisse” mais avec la finalité de tout de même passer par un prestataire ensuite, une sorte de doublement des coûts… Et puis, forcément, l’engagement n’est pas le même, se faisant en mode mission et projet, plus qu’un contrat lié dans la durée.

Alors si vous pensez que vous êtes de ceux qui n’ont pas besoin d’un contrat avec UN employeur pour vous épanouir dans votre job et que la diversité de missions et bien sûr qu’un peu de prospection ne vous fait pas peur, alors pourquoi ne pas exercer votre métier en tant qu’indépendant ? (40% des Français pourraient l’envisager dans les 5 prochaines années… !)

La meilleure façon pour cela est où de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur, mais avec la précarité du statut, ou alors d’opter pour ce qui s’appelle du portage salarial. Pour résumer rapidement, vous êtes officiellement salarié non pour votre “client” final, mais par la société de portage, qui elle vous paie au gré des revenus de votre activité. Au final, le statut de salarié vous procure les avantages sociaux de celui-ci (droits au chômage, retraite, etc… ) et vous offre la liberté de votre travail car au delà du côté administratif, bien sûr votre société employeuse de portage salarial n’intervient en rien dans votre activité.

Egalement, de plus en plus de réformes et structuration du marché viennent favoriser le développement de ces jobs créés par les indépendants, vous facilitant les démarches de création, de suivi de votre activité, de tentative de simplification des tâches “administratives” et surtout d’avoir un visu plus clair sur l’avenir proche sur les cotisations par exemple. En somme, un virage qui se prend et se fait accompagner par une économie qui sait au fond que la solution de l’indépendance permet de remplir 2 objectifs majeurs : le bonheur des indépendants qui réussissent à s’épanouir comme ils l’entendent, et celui des entreprises qui ont des ressources toujours performantes et fiables dans le temps, auquel cas ils ont la possibilité de virer de bord et ajuster leurs projets, comme leurs ressources.

Vous avez tenté de créer votre job et avez tenté l’aventure du portage ou d’un autre statut pour se faire ? Racontez-nous votre expérience en commentaire 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.