Vous lancez votre activité ?Comment trouver la bonne couleur pour votre logo ?

0
3509

Les logos sont des moyens de communication purement visuels. Il est donc essentiel de bien choisir ses couleurs pour créer un logo

Ces dernières vont influencer la perception du public et son éventuel envie d’achat ou d’utilisation du service. Toutes les couleurs ont leur signification mais il faut se poser la question des valeurs que l’on souhaite véhiculer avec son logo, de l’environnement et de la cible. 

Le rouge évoque l’énergie mais aussi la provocation. Il est bien adapté aux nouvelles technologies ou au secteur de l’automobile. L’orange dynamique peut convenir à un univers sportif. Le jaune est chaleureux. Il évoque la motivation et la créativité. Il peut être associé à la présentation de services. Le vert peut être aussi bien lié à la finance (vert foncé) qu’à la nature (vert clair). Le bleu est sécuritaire, il inspire la confiance. Le violet évoque souvent un univers féminin alors que le rose est plutôt associé à la modernité, au luxe ou avoir un côté « girly ». Le marron évoque la force, le sérieux alors que le noir rappelle également l’univers du luxe ou des technologies de pointe. Le blanc est associé à la jeunesse pendant que le gris est plus sérieux voir mystérieux. 

On peut s’inspirer des normes utilisées couramment dans l’industrie mais sans oublier que le logo doit être unique. Il est possible de choisir des couleurs dont les associations sont fortes et utiliser le nom de société pour dresser les principales caractéristiques que l’on souhaite mettre en avant : veut-on mettre l’accent sur la tradition, l’optimisme, le jeu, la tendance, l’innovation… Le choix des couleurs va être une véritable déclaration d’appartenance à un secteur ou à des valeurs. 

Les principes fondamentaux 

Il est possible de choisir une couleur de base et de la nuancer en ajoutant du blanc, du noir ou du gris. 

On peut aussi choisir de se limiter aux couleurs primaires avec le rouge, le jaune et le bleu. Elles peuvent être associées à leurs contraires ou au blanc. Il n’est pas obligatoire d’utiliser ces trois couleurs et deux peuvent suffire. 

Les couleurs secondaires et tertiaires offrent un réel équilibre visuel alors que les couleurs complémentaires permettent de favoriser les contrastes. 

Dans tous les cas, on se limite à trois couleurs au maximum. Un logo monochrome peut aussi être envisagé. Avec un style minimaliste, l’impact peut être très fort. La lisibilité doit être bonne et, s’il y a des mots écrits, la police de caractère doit être extrêmement claire. Il faut aussi penser à la façon de biser les couleurs. S’il est possible de juxtaposer plusieurs couleurs, il est plus efficace de les répartir uniformément dans des sections claires. Les nuances, les ombres, les blancs peuvent être utilisés mais en sachant que le logo doit être efficace même si le support est en noir et blanc et sur n’importe quel matériaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.