Un CV pour les Etats-Unis, les choses à faire et ne pas faire !

0
2904

Vous vous dites que vous aimeriez postuler dans le cadre d’une recherche d’emploi, de stage, d’alternance ou que sais-je encore dans un autre pays que notre bonne vieille France ? Le pays de l’Oncle Sam vous tente ? Pourquoi pas, cela peut être une expérience riche et pertinente pour mettre sur votre CV, car la mobilité et l’ouverture est appréciée par les recruteurs. Mais avant de pouvoir le mettre sur votre CV, il va falloir trouver chaussure à votre pied, et cela, sans un bon CV ce n’est pas gagné.

Vous croyez peut-être que votre CV qui marche à tous les coups et fait mouche en France ne peut que cartonner aux US ? Perdu… Les pratiques et les “codes” de la recherche d’emploi sont bien différents outre-atlantique, et vous avez vite fait de vous planter royalement. Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques conseils !

Oubliez tout ce que vous voulez dire de VOUS !
Là bas, c’est 0 discrimination possible car votre CV se doit d’être le plus neutre possible ! Pas de nationalité, pas de photo, pas de statut marital, pas de date de naissance, pas de mention de permis, bref, vous êtes “un individu” et cela suffit. On va vous juger au contenu du CV et non à l’Homme.

Attention au piège de la traduction approximative, visez un anglais juste alors ne traduisez pas votre CV, mais repartez de 0 en rédaction anglaise pour éviter les pièges de versionning.

Niveau format, bien sûr on reste sur le standard A4, mais pas de notion de longueur, aucune importance là dessus, tant que vous restez logique et cohérent. Pour ce qui est des rubriques à retrouver, là aussi quelques différences : Important de mettre un titre à votre CV vis à vis du poste pour lequel vous postulez. Ensuite on aborde les expériences professionnelles, puis le parcours “scolaire” et les diplômes. Enfin comme chez nous, on passe sur la mise en avant des compétences personnelles, et des passions & centres d’intérêt.

Pensez surtout dans vos expériences professionnelles relatées, qu’à l’inverse de la France, ce n’est pas le prestige de l’entreprise qui compte, mais bien ce que vous y avez fait. Peut-être plus logiques que nous pour le coup les américains, mais ayez-le en tête, ce que “VOUS avez fait” compte plus que OU vous avez fait “quelque chose”.

Enfin, si vous avez le job / le stage / un entretien physique (rayer la mention inutile), pensez à votre costume de rigueur aux US lors d’un entretien, et préparer comme voyage, pour ne pas rester bloqué à la frontière car vous avez bien préparé votre CV mais pas votre document ESTA , ce serait comme qui dirait… too bad !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.