CV original : 5 conseils pour vous planter à coup sûr !

4
21607

Premier article invité sur ce blog, je vous prie d’accueillir Globuline, qui aujourd’hui vous propose ses 5 conseils pour être sûrs de rater votre candidature originale !

Trop de règles différentes pour faire un bon CV

En lisant des règles pour faire son CV sur Internet, on peut trouver beaucoup d’informations.

 « Votre CV doit rester sobre et peu coloré ».
« A moins d’être un responsable de la communication, il faut éviter la surcharge visuelle. Si j’ai beaucoup de formes dans mon CV, des graphiques, des visuels, des listes de compétences, par exemple, je vais toujours avoir l’impression que le candidat cherche à trop enjoliver son parcours ou ses qualités, estime Philippe Hemmerlé de CV First. »
« Un CV convainquant doit prendre en compte un aspect marketing. »
« Avoir un Curriculum Vitae original vous permettra de retenir l’attention du recruteur et de mettre en valeur votre contenu. »
« Un CV original est un atout pour vous démarquer. »
« Les CV originaux et tarabiscotés : Tolérés dans certaines professions artistiques ou graphiques, ils sont à bannir pour les autres. »

De vraies injonctions ! Des articles comme ça, il y en a un paquet sur la toile. Pas grave s’ils se contredisent. Chacun y va de sa propre vérité, de son point de vue du CV idéal. C’est pratique pour savoir ce qu’il faut vraiment faire…

Car finalement, chacun va juger un CV par rapport à sa propre personnalité. C’est normal. C’est humain. Le ressenti prend une grande part dans la sélection des CV. J’ai fait le test avec 10 personnes de mon entourage. J’ai eu autant de réponses / conseils / critiques que de personnes différentes.


Je ne fais pas un métier de créatif, mais j’ai tout de même un CV original

Alors bon, j’ai décidé de faire un CV qui me ressemble, même si je ne suis pas dans les métiers créatifs (je suis acheteuse). Et si le recruteur ne me retient pas, alors on n’était probablement pas fait pour s’entendre dans ce cas. Au pire, on ne m’appelle pas, au mieux, je décroche un job dans une entreprise où je pourrais m’épanouir en étant moi-même (si, si, je suis sûre que ça existe).

En réalité, j’en ai fait 2, des CV originaux. Un premier, sérieux, et tout, et tout, et pas trop, trop original quand même, parce que ça ne se prête pas trop à mon métier qui demande d’être plutôt pragmatique que créatif.

J’ai eu des appels et des entretiens avec. Pas mal de collègues et de RH m’ont dit qu’ils l’appréciaient. Même mes parents le trouvent sympa, c’est pour dire… Bon, je n’ai pas encore eu d’offre avec, mais ça va venir. J’y crois. Fort.

Un second, le pur, le dur, le vrai, pour le plaisir de me la jouer artiste. Ok, je ne l’assume pas à 100%. Il n’est pas sur les sites de recrutement. Il est juste sur le Blog BD dont je suis l’auteur. Mon parcours a peut-être été légèrement déformé au passage, mais c’est pour le bien collectif.

CV-original-infographie-globuline
Les règles pour faire un CV original qui déchire

« Mais alors, moi qui ne suis pas créatif, mais qui veux oser quand même, comment puis-je faire pour faire un super CV que même que personne d’autre il aura le même, mais tout comme toi, Globuline ? », me direz-vous ? Très bonne question.

J’y réponds déjà un peu sur mon blog, CV original : mode d’emploi, mais je vais en profiter pour le compléter un peu ici, parce que je n’ai pas tout dit !

Voici donc les 5 conseils premier et second degrés du CV original pour tous.

Enfiler le costume de chercheur d’emploi, surtout toi, créa.

Comme des milliers de confrères, il galère certainement à trouver du boulot. La compétition est rude. En plus, les entreprises baissent leur budget communication, vu que bon, la newsletter interne, c’est pas trop la priorité en ce moment, les gars ! Alors, le créatif va redoubler d’efforts pour se démarquer. C’est là que le CV original intervient. Il peut montrer toutes ses compétences en design d’un coup. Même pas besoin d’un book. Trop cool. Vous aussi, vous pouvez montrer vos compétences en design pour le poste de comptable auquel vous aspirez, c’est exactement ce que le recruteur recherche !

Trouver son outil pour créer.

Et oui, c’est là que le bât blesse. Il faut quand même un minimum de technique pour faire un CV original. J’ai pas dit que ça allait être facile. Donc d’abord, choisir l’outil. Parce que sans lui, on ne peut pas faire grand-chose. Et avec l’outil, viennent les idées. Ou l’inverse, ça marche aussi. Disons que vous pouvez dégager tout de suite les outils que vous ne pourrez vraiment pas utiliser pour vous concentrer sur ce que vous pourriez vraiment faire.

Il y a le grand classique : Word. On peut faire des trucs de fou avec. Surtout, avec la dernière version. Si, je vous jure, allez voir du côté des outils d’insertion et de création, un peu plus, et c’est tout (ou presque) comme Illustrator ! Même si j’ai fait mon faux CV avec Illustrator, mon vrai CV original est 100% Word et 100% fait maison. Et pour ceux qui n’ont pas d’idées ou qui ne savent pas faire, il y a des tonnes de sites de téléchargement d’icônes gratuits et de modèles de CV tout fait.

Pour les amateurs, il y a bien sûr tous les vrais logiciels de dessins du marché, Photoshop, Illustrator, Gimp, InDesign …

Pour ceux qui aiment les travaux manuels, il y a… ben… à peu près tout ce que vous voulez, du vieux rouleau de sopalin à la coquille d’œuf, un peu de peinture, de la colle, une paire de ciseaux, et c’est parti ! Le Do It Yourself pour CV, ça va cartonner !

Pour ceux qui pensent qu’il faut dépenser pour investir, vous pouvez vous payer une affiche géante dans le métro, un salon de l’emploi à vous tout seul, ou des centaines de poupées à votre effigie, ou n’importe quoi, du moment que vous avez les moyens. Vous pouvez même payer quelqu’un d’autre pour le faire à votre place !

Trouver son idée, sans pour autant pomper.

Bon alors là, je vais vous laisser vous débrouiller. Pompez sur les nombreux exemples de www.cv-originaux.fr, vous trouverez bien quelque chose.

Zappez toute notion d’ergonomie.

Pour être vraiment original, il faut sortir du lot. Se démarquer. Ne pas faire comme les autres. Oubliez les conventions. Partez d’une page blanche. BREAK THE RULES ! Faites un CV géant ou minuscule, envoyez-le plié en origami avec un mode d’emploi à rébus, mettez des couleurs qui flashent, mélangez des sections, ajoutez-en, changez de police à chaque ligne… bref, surprenez le recruteur ! Lui, qui a l’habitude de voir les informations importantes en haut du CV, de juste lire les 2 dernières expériences du CV et de lire de haut en bas et de gauche à droite (à ce sujet, il y a des résultants intéressants en anglais venant de cette étude), il ne sera pas prêt de vous oublier !

L’objectif, le bon.

Vous avez à présent toutes les clefs en mains pour faire un CV original. N’oubliez pas de vous concentrer sur l’objectif, qui est de retenir l’attention du recruteur. Comment ça, j’entends dans le fond que l’objectif, c’est de décrocher un entretien ? tut, tut, tut, si c’est écrit dans un article sur Internet, c’est que c’est vrai. Il vous faut quoi de plus ?

Donc, en 3 mots : Efficacité, simplicité, clarté. Le fait qu’il ne retienne pas les informations importantes, c’est pas grave. Vous avez retenu son attention, c’est gagné !

Par exemple :

Efficacité
cv-trop-original-2
Ce jeune homme est très efficace. Il dit bonjour ET décrit son objectif professionnel en seulement 10 lignes ! Une petite question d’accroche bien mérité, m’avez-vous trouvé intéressant (la faute d’orthographe à interesting est bien entendu faite exprès, c’est créatif, voyons), donne envie de lire la suite, puisqu’il n’a quasiment lâché aucune info au départ ! En plus, il suit parfaitement mes conseils sur l’ergonomie, puisque le format qu’il a choisi est extrêmement pratique à imprimer. Mais plus personne n’imprime de CV de nos jours, enfin… Bien joué, Carl.

cv-trop-original-3
Un autre exemple d’efficacité. Les fast facts permettent d’ajouter des détails primordiaux sur la personnalité d’Andrea, comme le fait que ses cheveux sont frisés et qu’elle aime les gaufres. De plus, grâce aux 7 moyens de contact qu’elle a donnés, Andrea est sûre que le recruteur n’a pas d’excuse pour ne pas la joindre. Ça, c’est efficace.

Simplicité
cv-trop-original-4
Ah, voilà un CV tout à la fois simple et original. Pas de fioritures. En quelques mots, tout est dit. Et puis les dates, les noms d’entreprises, d’écoles, tout ça, on s’en fout ! C’est de faire de la thune ensemble qui nous intéresse ici.

Clarté
cv-trop-original-5
Voilà qui est clair, non ? De belles légendes colorées auxquelles il faut se reporter en permanence pour ne pas perdre le fil, presque aucun texte, des jolies graphiques en 3D pour rendre le tout le moins lisible possible… Parce qu’il faut faire réfléchir le recruteur un peu, on ne va tout de même pas leur mâcher tout le boulot !

La clarté peut aussi se voir à travers le minimalisme. Les espaces vides font ressortir le reste. Pratique quand on n’a pas grand-chose à raconter. Ou quand on a un égo un peu trop surdimensionné comme Christa.
cv-trop-original-6

Conseil bonus : ne vous mettez pas à la place du recruteur !

Pour finir, faites comme tous ces créatifs, faites de jolies CV avec un effet WAOU, et oubliez que le recruteur n’est pas forcément un spécialiste, et qu’il ne comprendra pas toujours votre sens artistique inné et les sous-entendus subtils que vous lui avez laissé le plaisir de déchiffrer lui-même. Ca y est, vous avez fini ? Vous n’avez plus qu’à envoyer et à attendre qu’on vous bombarde de coups de fil !

4 COMMENTS

  1. J’entends pas souvent de choses intelligentes sur ce grand malentendu qu’est le CV. Mais là, c’est la cas (enfin, j’ai lu, pas entendu mais on va dire que c’est kif-kif). Je connais un peu le sujet, je suis recruteur pro …
    Si je cherchais un acheteur, je vous ferai immédiatement faire un essai, au vu du faux CV !
    Bravo

  2. […] Le meilleur et le pire du CV original CV original : 5 conseils pour vous planter à coup sûr. Premier article invité sur ce blog, je vous prie d’accueillir Globuline, qui aujourd’hui vous propose ses 5 conseils pour être sûrs de rater votre candidature originale ! Trop de règles différentes pour faire un bon CV En lisant des règles pour faire son CV sur Internet, on peut trouver beaucoup d’informations. « Votre CV doit rester sobre et peu coloré ». « A moins d’être un responsable de la communication, il faut éviter la surcharge visuelle. De vraies injonctions ! Des articles comme ça, il y en a un paquet sur la toile. […]

  3. […] l’indique, est un logiciel d’illustration. InDesign Voilà pourquoi Adobe nous livre InDesign. Le meilleur et le pire du CV original CV original : 5 conseils pour vous planter à coup sûr. Premier article invité sur ce blog, je vous prie d’accueillir Globuline, qui aujourd’hui vous […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.