Le manger c’est l’embaucher ! Bertrand Fouillet s’invite pendant le café des recruteurs.

4
1042

Quand on dit que dans les candidatures pour trouver un job il y a à boire et à manger, parfois on ne croit pas si bien dire ! Et le CV insolite du jour réalisé par Bertrand Fouillet il y a quelques mois en est la preuve !

Son opération “Me manger c’est m’embaucher” visait à envoyer des colis surprenants à différentes agences, pour se faire connaître et surtout remarquer par les recruteurs potentiels.

Son constat de départ : la moitié des 25-44 ans boit au moins 3 tasses de café par jour. La pause café est le moment que préfèrent partager les salariés avec leurs collègues. 42% des salariés estiment que la cafétéria / machine à café est le meilleur endroit pour faire une réunion informelle.
Son idée : être le sujet de discussion de la pause café.
Son levier : Envoyer un sablé au chocolat à la forme de son logo avec la mention : « Me manger c’est m’engager, pensez-y pendant votre pause café«

Découvrez les colis préparés et envoyés par Bertrand aux agences :

1186257_10151864599254110_461191309_n1238739_10151864599714110_1879111672_n1208611_10151845617204110_1764650588_n

Apprenons-en un peu plus avec Bertrand à travers la petite interview habituelle de CV-originaux :

– Pourquoi avoir voulu créer un CV original ?
Je suis directeur artistique et anciennement chef d’équipe ce qui signifie qu’il faut avoir des idées originales, impactantes et cohérentes par rapport à des objectifs donnés. Ce CV est une espèce de preuve par l’exemple, c’est une action de communication en soi. Et puis si le CV lui ne plait pas, il reste toujours le sablé 🙂
.
– L’idée d’envoyer une box à tes destinataires, pourquoi ce choix de CV “concret” ?
Ce n’est pas un simple papier, un simple lien, c’est un package dans lequel on allie l’utile (pour moi) à l’agréable (pour la société). Quand on reçoit ce genre de courrier on est certain de la motivation du candidat. Et il faut dire que j’aime bien aller au bout de mes idées !

“L’idée est de jouer les infiltrés pour arriver à mes fins”

– Le concept du biscuit pour penser à toi au moment du café, peux-tu nous en dire plus ?
285015_10150276588094451_788080_nUn gâteau simple ne véhicule rien de spécial ; mais avec la carte ” Me manger c’est m’engager, pensez y pendant votre pause café” c’est une autre histoire ! Pour avoir travaillé en agence et à la tête d’un pôle créatif je sais comment ça marche. Le dernier tumblr, le dernier vine, le dernier truc un peu débile et ça y est le pôle s’enflamme, on ne parle plus que de ça dans toute l’agence. L’idée est de jouer les infiltrés pour arriver à mes fins, c’est à dire qu’on parle de moi, de ma démarche, sans même avoir besoin d’être présent. Le gâteau n’est qu’un prétexte, la personne qui le reçoit va réagir à sa manière: narguer ses collègues parce qu’il va pouvoir le manger les autres non, ou alors parce que lui il a une bonne excuse pour prendre une pause café, ou encore aller en pause café et parler de ce qu’il vient de recevoir. Les solutions sont multiples en tout cas l’idée est de ne pas laisser indifférent.
.
– Au delà de “l’image” forte en termes de communication, penses-tu que le gâteau ravit vraiment les papilles des destinataires ?
C’est là que je révèle mon astuce : avoir un beau frère boulanger pâtissier ! Et oui j’ai commandé mes packaging, les papiers de conditionnement, puis je lui ai parlé de mon projet. Il m’a proposé des solutions très intéressantes : nappage au chocolat avec du sucre pour éviter que le chocolat fonde, un type de sablé particulier pour éviter la casse etc. C’est fou toutes les problématiques qu’un simple envoi soulève ! Et pour en avoir fait une petite indigestion… ils sont très bons !.

– Ton CV ne sous-entends pas plutôt que de t’embaucher c’est pas du gâteau ? (question spéciale CV-originaux.fr , ta réponse se doit d’être originale fun et décalée)
Ahaha si le message est compris ainsi il me reste plus qu’à oublier la créa et faire de la comptabilité !.

– Combien de destinataires à ton CV et quels ont été les retours ?
J’ai environ envoyé 30 CV. L’idée était de faire dans la qualité et non pas la quantité. Les retours sont excellents je suis connu comme “le créa au gâteau” dans les agences pour lesquelles j’ai candidaté ; les gens sont plus disponibles et détendus quand on les a au téléphone. Que les gens se rappellent de toi c’est un des objectifs clés de l’envoi.
.
– Un mot à ajouter sur ta candidature ?
Je dirai juste que une fois que j’ai eu cette idée en tête j’avais l’impression que si je candidatais sans l’exploiter je me sabotais moi même en ne mettant pas toutes les chances de mon côté. Je suis ravi de l’avoir fait car c’est très valorisant pour toi mais aussi pour les gens qui le reçoivent, tout le monde est gagnant. Bon c’était aussi l’occasion rêvée d’avoir des sablé au chocolat gratuits mais chut, faut pas le dire  😉

4 COMMENTS

  1. C’est vraiment impressionnant de voir la démarche de ce candidat à l’emploi. Et c’est très vrai : les temps informels sont ceux ou les employés échangent le plus, alors on accorde une réelle importance aux noms cités. (en lisant cet article, on a l’impression de lire un remake du film Inception…). Il a réussi son coup je crois !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.