{Parlons emploi avec…} Thierry Spencer, auteur du livre “Comment j’ai raté mon entretien d’embauche”

1
685

Amis des candidatures originales, voici une nouvelle rubrique sur CV-originaux.fr ! Objectif : vous donner le point de vue des différents experts en recrutement ou professionnels divers sur leur vision des CV originaux, et les conseils qu’ils pourraient donner à qui voudrait sortir du lot. Retrouvez donc régulièrement sur ce blog les billets “Parlons emploi avec…” et n’hésitez pas à interagir en commentaires !

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, j’ai voulu “parler emploi avec…” Thierry Spencer. Hormis le fait que Thierry a été un collègue, recruteur du candidat en soldes que j’ai été, professionnel d’expérience dans de nombreuses entreprises, Thierry Spencer est -pour ce qui nous intéressera le plus aujourd’hui- l’auteur du livre “Comment j’ai raté mon entretien d’embauche”. Il était intéressant pour moi de faire le lien entre un CV original qui nous ouvre les portes d’un entretien, et la façon ensuite d’aborder l’entretien avec cette étiquette “hors-normes”. Enfin, Thierry est l’excellent blogueur influent dans le monde de la relation client, avec Sens Du Client, et quelque part le mentor de CV-originaux.fr, m’ayant poussé à Bloguer et essayer de vous offrir un contenu toujours plus riche sur le thème des candidatures originales à travers ce blog.

 visuel_parlons_emploi_avec_thierry_spencer_cv

Quel est votre sentiment personnel sur la tendance actuelle des candidatures originales ?

Comme sur n’importe quel marché avec une offre importante et une faible demande, les produits doivent se distinguer. Le marché de l’emploi n’échappe pas à ces règles en période de crise. Les candidats doivent se distinguer et émerger à tout prix, d’où la recrudescence des CV et candidatures originales. J’observe avec beaucoup d’intérêt cette tendance et je me réjouis qu’en France des jeunes et des moins jeunes fassent preuve de courage et d’audace dans un exercice traditionnellement austère et souvent anxiogène : trouver un travail.

Votre livre nous révèle les erreurs à ne pas faire en entretien d’embauche, mais encore faut-il aller jusque-là. Quelles seraient selon vous les rubriques de « Comment j’ai raté mon CV » ?

Avec mon œil de marketer, je dirais que la plus grosse erreur à ne pas commettre et donc la rubrique principale, est le décalage entre la promesse et la preuve. Un CV est une promesse publicitaire, un ensemble de messages qui vendent un candidat et son objectif est de décrocher un entretien. En ce sens, le CV -aussi original soit-il- doit être cohérent par rapport à la réalité du candidat. Un CV raté est un CV qui n’est pas vrai, pas honnête et qui ne fait pas preuve de transparence.

Quels conseils donneriez-vous à un « candidat original » qui aurait par cette stratégie décroché un entretien pour ne pas décevoir ensuite le recruteur ?

thierry_spencer_cv

Pour tous les audacieux et ceux qui ont eu le courage de casser les codes, je dirais qu’ils doivent être à la hauteur de la promesse de départ. Un recruteur qui convoque un candidat sur la base de son CV original est sensible à l’originalité et il ne faudra pas le décevoir. C’est votre originalité qui va donner le ton et fixer la barre assez haute. Les entreprises courageuses embauchent des candidats courageux et ont de bons résultats. Les entreprises moyennes embauchent des candidats moyens et obtiennent des résultats moyens. Il faut viser haut et ne pas avoir peur !

“Le plus important est d’être cohérent entre la candidature originale et l’entretien, cohérent sur le fond et l’essentiel : la valeur que vous apportez à l’entreprise.”

Pensez-vous qu’un candidat au CV décalé ou tout du moins non-conventionnel, redevient au moment de l’entretien un candidat comme un autre ?

Il faut trouver le bon dosage entre les codes de l’entreprise rencontrée et ceux du candidat. Une grande erreur à ne pas commettre est de ne pas connaitre l’entreprise et le recruteur qu’on va rencontrer. Cette connaissance indique les codes, la culture de l’entreprise et la façon de se comporter. On doit montrer qu’on est capable d’adopter ces règles, mais on doit aussi démontrer lors de l’entretien que l’association entre le candidat et l’entreprise peut réussir dans le cadre d’un emploi.

Le plus important est d’être cohérent entre la candidature originale et l’entretien, cohérent sur le fond et l’essentiel : la valeur que vous apportez à l’entreprise. Ne laissez pas la forme du CV original l’emporter sur le fond. On ne vous embauchera pas pour la qualité du CV, on vous embauchera pour votre capacité à faire preuve de créativité dans un environnement souvent fait de contraintes : l’entreprise. A vous de démontrer que vous saurez mettre votre originalité au service de l’entreprise !

A ce titre, avec un CV original, vous arrivez avec une espèce de prime face aux autres candidats dans un entretien. Si vous serez au final jugé comme un autre candidat, sachez tirer parti de cet avantage de départ et montrez votre capacité d’adaptation. C’est vous qui avez fixé les règles en faisant votre CV original, vous allez montrer que vous pouvez composer avec les règles du recruteur et de l’entreprise.

Avez-vous une anecdote d’une candidature originale à nous raconter ?

Il m’est difficile de ne pas évoquer avec fierté le fait que j’ai été le patron du candidat le plus original de l’année lors de son embauche. Je me souviens que son originalité tenait dans le fait qu’il avait eu une idée forte qui montrait qu’il savait jongler avec les codes de la communication et du marketing. Il avait osé déclarer « être en solde », avait attiré l’attention des médias nationaux et celle d’un de mes collaborateurs au moment où nous cherchions quelqu’un. En le rencontrant, j’ai vu un homme sincère, plein d’humour et qui avait à cœur de montrer, au-delà de sa provocation, qu’il nous connaissait et qu’il était capable de nous apporter quelque chose.

Et vous l’avez peut-être deviné, je parle d’Alain Ruel, l’auteur de ce blog !

Pour résumer, Thierry Spencer est « Pour » ou « Contre » les candidatures originales ? 

pour_cv_originauxJe suis pour à 100%. Il faut oser, il ne faut pas avoir peur, il faut faire preuve de courage, d’ambition, sortir du lot, de l’océan de tristesse dans lequel la crise nous baigne. Les CV originaux vont toucher les entreprises originales. Si vous vous posez la question en lisant ces lignes, c’est que vous êtes prêt(e) à sauter le pas. Allez-y, lancez-vous ! N’oubliez pas que vous placez la barre à un plus haut niveau, celui des champions. Champion de l’originalité, champion de la préparation de l’entretien mais surtout champion de la cohérence entre ce que vous êtes vraiment au fond de vous-même et ce que vous allez vivre.


[message_box color=”blue”]Merci à Thierry pour sa participation sur CV-originaux.fr, qui je l’espère vous aura donné quelques clés, ou du moins comme ses propos en font l’écho, vous aura donné la motivation de vous lancer dans l’aventure d’un CV original. Et si vous passez la première étape, jetez un œil à son ouvrage, pour ne pas vous aussi rater votre entretien d’embauche…[/message_box]

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.