Louer panneau publicitaire, faire un CV vidéo et créer un site dedié : Adam Pacitti veut un job !

2
2006

Pour une fois le CV original du jour nous vient de l’autre côté de la Manche. Adam Pacitti recherche un job et compte bien le faire savoir par toutes les armes qu’il peut utiliser. Cette démarche est complète et c’est aujourd’hui une réelle opération marketing pour se faire embaucher que je vais vous présenter.

Adam a créé un site, employadam.com, sur lequel se trouve les bases d’un CV web : son parcours et son CV traditionnel, une rubrique sur lui, une page de contact, le tout bien ficelé mais sans originalité apparente. Mais ce CV web comporte une section “Embaucher Adam” qui intègre elle une vidéo originale du jeune homme. Dans ce CV vidéo, Adam explique sa situation, nous narre un parcours imaginaire décalé avant de présenter ces réalisations et terminer sa vidéo sur une plage, un détecteur de métal à la main implorant des contacts professionnels. “Merci de prendre contact, pour être honnête, je commence à désespérer”. Un ton décalé et très British qui rend la vidéo plaisante à regarder.

Un web CV et un CV vidéo ne suffisaient pas à Adam, qui a voulu offrir à sa candidature un gros potentiel de buzz. Pour se faire il a loué un affichage publicitaire au cœur de Londres. Le visuel de ce panneau résume le ton de sa candidature : “J’ai dépensé mes 500 derniers livres dans ce panneau publicitaire. SVP offrez-moi un job”

Cette dernière action de street marketing lui a apporté un buzz en quelques heures sur le net, suscitant en quelques heures des milliers de tweets de la photo.

Ce cas est un très bon exemple de la complémentarité des supports. Le panneau lui sert à faire le buzz et amener les gens sur sa candidature web et vidéo. Mais la visibilité de sa candidature décolle grâce à son action de street marketing. Une action réfléchie et certes un minimum coûteuse à qui ne négocie pas l’affichage publicitaire, mais qui va sûrement s’avérer payante pour Adam. En tout cas, c’est tout ce que je lui souhaite !

2 COMMENTS

  1. Wouow, il y va fort ! Mais en même temps, je m’interroge : cette communication, cela le sert ou cela le dessert ? Faire parler de soi, ok, mais là, on a pas franchement envie de le recruteur. Si ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.