Retour sur le CV LEGO de Jean Benoist Werth, 3 ans après [Témoignage]

2
2020

Il y a 3 ans de cela, Jean-Benoist Werth créait son CV vidéo façon LEGO. Un CV vidéo original qui avait fait le tour du web en quelques jours et était l’un des premiers CV vidéos en animation à se faire une place sur le net.

Si vous ne l’aviez pas encore vu, voici son CV vidéo en LEGO :

Aujourd’hui son CV est toujours aussi agréable à regarder, et continue de faire partie des sélections de CV vidéo qui ont marché. Mais qu’en est-il aujourd’hui avec 3 ans de recul sur cette initiative ?

Rencontre avec le candidats aux LEGO :

– Pourquoi avoir opté il y a plus de 3 ans de cela pour un CV original ?

Je ne crois pas que ce fut un coup prémédité en fait. Je me suis simplement posé la question suivante : comment capter l’attention de mes recruteurs autrement qu’avec un format A4 ? Sachant que l’idée était à la fois de présenter mon parcours, mais également de faire un exercice de style, en montrant une véritable réalisation comme support d’expression. Je pense toutefois que mon domaine d’activité (j’entends les métiers de la communication en général) s’y prettait vraiment et je ne suis pas sur que cela aurait eu un écho équivalent si j’avais cherché un job en finance par exemple…

– Ce CV LEGO, pourquoi ? Comment t’es venue l’idée ?

Je souhaitais raconter mon parcours en le personnifiant, mais j’excluais totalement de me montrer “physiquement”, car je trouvais l’approche d’une part trop périlleuse (il eut fallu être expert en la matière pour réussir l’exercice), et d’autre part trop “cheap”. Je souhaitais trouver quelque chose de plus universel, un concept qui pourrait faire l’unanimité.
En pensant parcours et construction professionnelle, je me suis arrêté sur le mot “construction”, et la boom ! Les LEGO sont devenus une évidence pour moi.

 – Quelles ont été les retombées de ton initiative à l’époque ?

De mémoire la vidéo sur YouTube a fait 130.000 vues en 15 jours/3 semaines. A l’époque c’était une belle performance pour un CV 🙂
J’ai eu ensuite la chance d’être contacté par près d’une dizaine de recruteurs et j’aurais eu le luxe de choisir l’agence que je souhaitais.

 – Avais-tu trouvé un job à cette issue ?

Entre le jour où j’ai posté mon CV sur YouTube et la date de signature de mon contrat, il a du se passer 1 mois.

 – Avec le recul, que retires-tu de cette initiative ? (le referais-tu, changerais-tu quelque chose, … ?)

Ça a été un vrai bénéfice pour moi dans le sens où j’ai rencontré beaucoup de monde, et que ça m’a conforté dans mon choix de carrière. Si c’était à refaire je ne retoucherais à rien, même s’il faut bien reconnaitre qu’à l’époque il n’y avait guère plus que 2 ou 3 CV originaux qui avaient été lancés, et surtout sur d’autres types de réalisation. Il y avait donc la place de faire un coup 😉

 – Que fais-tu désormais ?

Aujourd’hui j’occupe un poste de Directeur Conseil au sein de l’agence Ledouze. Mon job consiste à conseiller les clients de l’agence, en imaginant des campagnes de communication globale (street / digital / RP). C’est un poste passionnant, qui implique une rigueur créative, de l’imagination mais aussi beaucoup d’humilité, car il faut aussi savoir se remettre en question lorsqu’on perd une compétition…

 – Conseillerais-tu de faire un CV original ?

Oui sans hésiter. L’originalité est le premier élément de différenciation lorsqu’on est des centaines à vouloir briguer un même poste.
Toutefois c’est à double tranchant, c’est à dire que soit ça fait le tour de web soit un flop total, le pire étant que ça fasse les deux à la fois ^^. Il faut véritablement faire la part des choses, et c’est bien la réalisation qui est centrale. J’ai eu l’occasion de voir passer quelques vidéos qui n’ont pas du vraiment servir leurs auteurs…

– Un mot à ajouter ?`

Je n’en reviens toujours pas que 3 ans après on continue d’en parler… Faudrait peut-être que j’envisage une suite alors ! J’espère en tout cas que ces brefs conseils pourront servir les prochains avant-gardistes.

Merci à Jean-Benoist pour ce témoignage sur son initiative, en espérant peut-être une suite alors… (de toute façon les LEGO sont intergénérationnels ! )

2 COMMENTS

  1. Bonjour

    Content de retrouver Jean Benoist …En fait , j’ai deux maîtres Nicolas Catard (Stivostin) et Jean Benoist . Pour JB il a toujours été , pour moi, la référence du CV original innovant, de bon gout et avec une réalisation parfaite .

    Son idée est géniale, car le plus difficile c’est bien d’avoir l’idée lumineuse, la bonne, celle qui fait le buzz et qui permet de remplir son objectif.

    Son CV est encore d’actualité aujourd’hui et je ne m’en lasse pas .

    Bravo

    Bernard

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.