Avec son CV magazine de 20 pages, il décroche sans entretien son stage chez GQ !

0
602

Sumukh Mehta, un indien qui après avoir réalisé pour plus de 150 candidats des CV les aidant à sortir du lot a voulu changer d’horizon et donc décidé de faire THE CV original, pour lui.

Ayant envie d’intégrer la rédaction du magazine bien connu GQ en Colombie, pour un poste de marketing, c’est un réel magazine de 20 pages qu’il a envoyé au rédacteur en chef du magazine, pour mettre en avant sa candidature et son attrait pour GQ !

Expériences, éducation, histoires de vies et forcément moyens de le contacter font partie du sommaire de ce numéro pour le moins hors série, et surtout hors normes…

« Dans le monde concurrentiel d’aujourd’hui, tout est si difficile que vous avez besoin d’être créatif si vous voulez vraiment faire des choses pertinentes, et c’est ce que j’ai voulu faire » raconte Sumukh Mehta en partageant sur la toile son CV magazine.

La mise en page ressemble comme 2 gouttes d’eau aux mises en page GQ, reprenant tous les codes de rédaction d’un magazine pour délivrer jusqu’à la moindre information sur son profil. Couverture, édito, sommaire, articles, publicités, le pastiche est parfait !

Envoyé aux agences de Londres, New-York et Bombay, il a d’abord dans ce dernier atteri en photo de couverture instagram du rédacteur en chef de GQ India, avant de se voir proposer un stage sans même un entretien par le rédacteur en chef de Londres

De belles choses à raconter dans le numéro suivant…

Découvrez le CV magazine version GQ de Sumukh Mehta :

cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-01cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-02 cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-03
cv-original-candidature-magazine-GQ-sumukh-mehta-05

cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-08

cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-09 cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-06

cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-04 cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-07

cv-original-magazine-GQ-sumukh-mehta-10

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here