J’annonce la couleur : le CV reçu hier dans ma boîte mail est tout ce que j’adore ! D’abord il est original ce qui est évidemment le pré-requis n°1 pour figurer sur ce site. Mais surtout, il remplit à merveille les 2 autres des 3 points clés selon moi pour figurer sur ce blog : il est techniquement très réussi, et apporte un bon mélange bien dosé de contenu décalé. La parodie de site me laisse souvent perplexe. Souvent très réussie, je me dis aussi que le boulot est souvent pré-mâché et que donc le CV perd un peu en saveur créative. La preuve aujourd’hui que non.

Philippe Dubost, chef de produit web a trouvé le moyen de mettre en avant son profil. Dans chef de produit web il y a : produit et web. Alors quoi de mieux pour faire un CV original que de se mettre en avant sur un web CV parodiant LE site qui correspond à ces 2 mots. Produit + Web = … Amazon ! Si le chef de produit doit savoir vendre ses produits dans son futur job autant qu’il montre qu’il sait également se vendre. Phildub.com, parodie du site d’Amazon est le « Amaz-ing resume » (wonderful jeu de mots inside) de Philippe.

.Bon, je vais passer rapidement sur le point de la qualité de la copie du site. Si vous naviguez un tant soit peu sur Amazon, vous devrez admettre que la copie de site est très bien réalisée. L’adaptation de la fiche produit à un CV, quant à elle, est à mes yeux remarquable. Tous les points clés de la fiche produit ont été revus et corrigés en mode « curriculum vitae », soit de manière prévisible (le nom du produit remplacé par le sien, la mention de dernier exemplaire en stock,…) ou alors de façon plus poussée (les détails du produit comme : « Dimensions du produit : 186cm », les expériences passées sous forme d’avis consommateurs,…)


Mais là où la visite de son CV devient la plus sympathique, c’est lorsque l’on sort de la lecture passive, pour essayer d’interagir avec le CV de Philippe. Là, c’est une réelle partie de chasse aux bonus « fun ». Bien sûr, on clique très rapidement pour voir ce qui va se passer sur le bouton « Ajouter au panier », qui renvoie vers un formulaire de contact… Mais sans vous en dire trop pour vous laisser la surprise, essayez également de chercher un autre produit, ou alors de changer la quantité de produits souhaités, et autres actions possibles. Un CV avec donc de belles finitions, qui montrent la volonté du jeune homme de personnaliser au maximum son pastiche.

Fini le bla bla, le CV de Philippe ne se raconte pas, il se vit. Découvrez-le en cliquant sur son logo :

 

Bien que convaincu par le produit, j’ai contacté « Amaz-ing CV » pour en savoir un peu plus sur le produit. Entrevue 2.0 avec Philippe Dubost.

Merci Philippe de te prêter au jeu de l’interview, peux-tu d’abord te présenter brièvement ?
Je m’appelle donc Philippe, je suis entrepreneur web, et je vis actuellement à Paris. J’ai un profil double technique/management et plus de 5 ans d’expérience dans le web (France & étranger). Depuis peu, je suis à la recherche d’une nouvelle aventure en product management, toujours dans le web.

Pourquoi avoir souhaité faire un CV original ?
Pour me démarquer, et m’amuser. Cela fait des années que je vois passer des CV originaux plus ou moins créatifs, j’ai voulu essayer à mon tour.
Je pense aussi que cela permet de mettre en valeur quelques qualités professionnelles en lien avec le job: créativité, compréhension des réseaux sociaux… (c’est plus évident avec les fonctions techniques type développeur ou graphic designer, j’en conviens).
Et puis en fin de compte, cela correspond à l’esprit des sociétés pour lesquelles je voudrais travailler. Si je cherchais un poste d’auditeur financier dans un cabinet d’audit, j’aurais adopté une stratégie différente…
.
Tu as choisi le format du web-CV, quels sont ses avantages selon toi ?
Le premier avantage, c’est que c’est partageable très facilement. Il est très facile de joindre l’URL du CV dans une candidature ou un mail. Cela permet aussi de partager le lien sur les réseaux sociaux facilement. Enfin, il y a le fait d’avoir de la visibilité sur les visites, en y installant Google Analytics. Ce qui me permet de surveiller le trafic, l’origine géographique et les points « techniques » (ex: FAI, réseau de l’entreprise XXX,…) des visiteurs. Pour rejoindre la question précédente, je pense que —ici aussi— le web-CV est directement en ligne avec ce que je recherche. Etant chef de produit web, c’est le format que j’ai l’habitude de manipuler.
« je trouvais ça assez cohérent de présenter mon profil comme un produit »
Parodier le site du géant Américain Amazon, d’où t’es venue l’idée et pourquoi ce choix ?
Elle m’est venue assez naturellement.
Tout le monde est familier avec une page produit Amazon, en une seconde le visiteur comprend donc de quoi il s’agit. Déjà, je suis client d’Amazon depuis longtemps (première commande en 2001, indique mon compte), et mon cas s’est aggravé depuis quelques mois quand je suis passé en compte Premium. OK, jusque là rien de très original, de nos jours « tout le monde » est client Amazon. Plus spécifiquement, Amazon est une société que j’admire beaucoup : depuis des années je suis son évolution, ses produits, ses services. J’adhère aux valeurs de cette boite, et je crois évidemment en son avenir. A une époque ou chacun travaille son personal branding, je trouvais ça assez cohérent de présenter mon profil comme un produit, avec des caractéristiques, des photos, etc.
.
Comment l’as-tu réalisé et de quels moyens as-tu eu besoin ?
A l’huile de coude! J’ai « simplement » enregistré une page produit d’Amazon.com en local, et j’ai ensuite travaillé avec un éditeur de code (Sublime Text). De mémoire je suis passé de 11000 lignes de code à 2000. C’était plus long que ce que je pensais; même si je me débrouille en développement web, je ne suis pas un vrai développeur. Mis bout à bout, ça m’a pris 2 jours de « travail ». « Travail » entre guillemets, parce que je me suis plutôt amusé à faire ça au final.
(Certains boutons du site provoquent des messages surprenants, essayez ! 😉
.
Quels modes de diffusion utilises-tu pour le faire connaître ?
Initialement, ma stratégie n’était pas du tout de diffuser ce CV au plus grand nombre. J’ai joint le lien de ce CV dans quelques candidatures, pour donner un peu de piquant à mon profil, et c’est tout. Le feedback a d’ailleurs été comme attendu, puisque ça a attiré l’attention de mes interlocuteurs dans la plupart des cas. Je ne suis pas partisan de la stratégie du panneau publicitaire dans la rue type « Je m’appelle Jean-Marc, recrutez-moi ! ». Ca donne une image un peu désespérée, ou en tout cas trop « demandeuse », qui peut coller à la personne même une fois qu’elle a retrouvé une activité.
J’ai en tête par exemple le bad buzz du type qui a fait la vidéo « recrute-moi bon sang » sur l’air de « Call me Maybe »: c’est certes créatif, c’est du boulot, mais au final c’est décrédibilisant. Je ne suis pas désespéré, je suis actuellement en activité avec la startup que j’ai co-fondée (APPARTINFO.com), je cherche simplement une nouvelle aventure dans laquelle m’investir. Hier, un gros blog français (Frenchweb) a diffusé l’adresse de mon CV via un tweet, provoquant un pic d’audience sur la journée (environ 800 visites). Et j’imagine que cet article devrait attirer d’autres paires d’yeux encore 😉
Les gens partagent les contenus drôles ou décalés, qui provoquent une émotion (en bien ou mal)
En quoi était-ce important pour toi d’introduire un coté décalé dans ton web CV a travers les éléments de la page remixés à ta sauce ?
Il était en effet important pour moi que le CV soit décalé, pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’un CV, c’est pas marrant. Ni à lire, ni à faire. Qui aime refaire son CV? Qui aime lire des CV? …
Quitte à faire un CV créatif, autant faire quelque chose de drôle et qu’on y prenne tous du plaisir. Les gens partagent les contenus drôles ou décalés, qui provoquent une émotion (en bien ou mal). Dans la pub, beaucoup (la majorité?) de campagnes digitales reposent là-dessus: on se souvient par exemple de la campagne Tipp-Ex avec la vidéo interactive de l’ours et du chasseur (agence BUZZMAN).
En dehors de la pub, on peut citer l’exemple Dropbox (service de stockage/partage fichiers en cloud): on attribue une partie de sa traction initiale à sa vidéo de présentation qui reprenait des codes familiers avec « l’audience geek ».
Par ailleurs, je voulais aussi que le CV sont « fonctionnel », interactif. Si j’avais voulu faire quick & cheap, j’aurais pu prendre une copie d’écran d’une page Amazon, modifier l’image sous Photoshop, et la coller sur une page blanche, mais ça n’aurait pas été fun. Là, un peu comme un jeu (léger, certes), le visiteur peut essayer des boutons et voir ce qu’il se passe. Si je devais le faire évoluer, j’ajouterais probablement un peu de gamification, et des statistiques sur l’utilisation des boutons (« X% des utilisateurs ont cliqué ici », « de ces 2 boutons similaires, les visiteurs ont plutôt cliqué sur celui de gauche », etc…). Comme un mini tableau de bord qui ferait passer les visiteurs dans l’envers du décor. C’est carrément en ligne avec ma fonction de chef de produit web, étudier l’ergonomie, proposer des optimisations etc.
.
Et si le produit ne plaît pas, qu’en est-il du retour sous garantie ? (Question spéciale CV originaux, ta réponse doit-être exclusivement fun, originale et décalée…)
Ce produit est soumis aux contrôles qualité les plus stricts. Tout au long de son élaboration, il a été nourri de manière saine (certifié sans OGM ni aspartame) et élevé en plein air dans les meilleurs élevages en France et à l’étranger. Ce modèle est livré avec ses chaussures de course, sa bouteille de tabasco et son certificat d’export (exportable partout dans le monde) Nous sommes par ailleurs très fiers d’annoncer que notre politique commerciale offre à nos clients un délai de rétractation exceptionnel de 90 jours !
Ah, on me dit dans l’oreillette que c’est la loi française qui impose ça…
.
Un mot à dire à un recruteur qui passerait par là ?
Discutons autour d’un café.
.
.
Merci à Philippe pour cet entretien très complet sur son initiative. Une interview qui illustre bien au delà de la visite de son CV, le travail nécessaire, mais surtout la réflexion à mener sur ce type de projet. Il faut qu’une candidature originale le soit, et une mise en avant comme la sienne de son profil montre à quel point il utilise les codes de son job pour les utiliser à des fins personnelles. Moi, si j’avais besoin d’un Web Product Manager, je crois que j’embaucherais Philippe sur le champ, surtout qu’il n’en reste qu’un !

2 Commentaires

Laisser un commentaire