« Premier Emploi » : la web-série de Jonathan Bourrat, jeune diplômé et chercheur d’emploi.

1
61

Le CV du week-end n’est pas vraiment un CV en soi mais l’initiative originale d’un jeune diplômé qui a decidé pour essayer de mettre en avant sa recherche d’emploi d’assouvir une passion. Adepte des formats de web-séries, Jonathan Bourrat a décidé de créer sa propre web-série, racontant son histoire, celle de sa première recherche d’emploi, celle de beaucoup de demandeurs d’emplois.

.
L’idée est de créer une web-série à la fois pour être vue par des recruteurs potentiels, mais également de fédérer la communauté des chercheurs d’emplois, à travers des situations dans lesquelles beaucoup de candidats se retrouveront. Une saison, 6 épisodes, un site web et des pages sur les réseaux sociaux, c’est un véritable projet mené par Jonathan.

.

« Premier Emploi » a été lancée ce week-end avec ce premier épisode où l’on retrouve Roman Roman, le personnage principal en pleine préparation de son entretien d’embauche. Un premier épisode que je vous invite à découvrir :

Premier Emploi : Le regard du tigre.

à suivre…
.
Roman Jonathan s’est prêté au jeu de l’interview habituelle :

Peux-tu te présenter aux lecteurs du blog ?
Roman Roman dans la série et Jonathan Bourrat « dans la vraie vie ». Je cherche un poste de community manager ou responsable e-marketing. C’est cette base qui aura été utilisée dans la série. Plus précisément, je suis diplômé d’Euromed Marseille Ecole de Management, au cours de la scolarité je me suis spécialisé en marketing, ai fait 3 stages et ai tourné un court-métrage amateur. En effet, je suis aussi passionné de cinéma. C’est ce dernier point qui m’a incité à créer la websérie Premier Emploi, sur ce projet j’étais scénariste, réalisateur et monteur. J’ai aussi créé le site internet du projet www.premieremploi.net .
.

Pourquoi avoir décidé d’opter pour une initiative originale dans ta recherche et laisser le CV classique de côté ?
C’est une façon de mettre en avant sa créativité, de montrer que l’on peut avoir des idées.
.

Le format websérie, pourquoi ?
Depuis quelques années déjà les webséries se développent, les meilleures comptent même des millions de vues. Au départ je souhaitais faire un CV vidéo original. Comme les webséries étaient en plein essor l’idée est venue de créer une websérie sur le thème de la recherche du premier emploi en m’inspirant de ma propre expérience pour écrire les scénarios. C’était une façon inédite de mettre en avant mon profil.
L’avantage d’une série par rapport à un CV vidéo qui ferait du buzz c’est que l’on peut fidéliser les spectateurs sur la durée, créer une communauté et surtout cela permet de raconter bien plus de choses. La série n’est pas un CV vidéo « traditionnel » dans lequel on détaillerai les diplômes ou expériences, c’est avant tout une façon de raconter une histoire.
Je souhaitais de toute manière tourner une web-série, c’était donc l’occasion de faire d’une pierre deux coups : un CV Vidéo + une nouvelle web-série.
.

Le personnage te reflète-t-il vraiment?
Oui, en partie tout du moins. Le personnage s’appelle Roman Roman : Roman(e) comme Jonathan(e) et Roman comme pour un roman ou roman d’apprentissage, pour rappeler le côté fictif de la série.
Évidemment il y a aussi des fois où pour les besoins de la fiction le personnage et les évènements s’éloignent plus, ça permet d’avoir plus de liberté. Il faut aussi dire qu’en écrivant les scénarios des épisodes, de façon plus ou moins consciente, on met une partie de sa personnalité.
.

Penses-tu que ce mélange t’aidera, sinon ne trouve tu pas cela risqué?
Si la série marche j’espère bien qu’une entreprise sera intéressée et que cela permettra de faire émerger la candidature. Il faut aussi penser à toutes les personnes qui ont participé au projet (comédiens, équipe technique), si le projet fait un peu de buzz et qu’il plait ça les aiderait eux aussi à mettre en avant leurs compétences et profils.
Si la série marche, mais que les recruteurs ne sont pas intéressés, grâce au travail fait sur le site www.premieremploi.net ou les réseaux sociaux cela me permettra au besoin de me lancer en tant que community manager auto-entrepreneur par exemple.
Si rien ne marche… cela sera dommage mais dans le fond ce sera un retour à la case départ.
Il faut dire que n’ayant pas d’emploi, il y a plus à gagner qu’à perdre finalement. C’est vrai qu’il peut y avoir un risque si la série ne marche pas. Mais ce projet ne s’est pas fait sur un coup de tête. Créer une websérie pour mettre en avant son profil et essayer d’intéresser des recruteurs me paraissait être une bonne idée. Les personnes à qui le concept du projet avait été présenté trouvaient que c’était une idée intéressante et originale.
Même si le projet ne débouche sur rien, ça m’aura permis de rester actif et de tenter quelque chose pour trouver du travail.
.

Combien de temps nécessaire pour ce projet?
Le projet se sera étalé sur plusieurs mois. J’avais commencé à écrire quelques scénarios, mais sans savoir s’ils seraient réellement mis en image. Puis, la décision fut prise de tourner la série. Sans expérience sur l’organisation d’un tournage et ne connaissant aucune personne ayant étudié l’audiovisuel ou étant comédien, la seconde étape fut de trouver des personnes de bonnes volonté acceptant de se lancer de façon bénévole dans ce projet. La saison 1 compte 6 épisodes et au total le tournage se sera étalé sur une dizaine de journées.
Ensuite, il aura fallu apprendre à utiliser le logiciel de montage, à monter et à étalonner même de façon rudimentaire ce qui a pris du temps. A noter que le but était d’avoir une mise en scène un peu soignée, que les épisodes ne soient pas tous tournés en quelques plans fixes comme on voit parfois dans les formats courts. L’inconvénient est que ça demande plus de temps, mais si le résultat plait les efforts en auront valu la peine.
.

Mais ton domaine n’est pas plutôt le septième art alors ?
A vrai dire, le projet m’a permis de prendre conscience de toutes les difficultés qu’implique un tournage. C’est un métier à part entière et avoir tourné une première saison de websérie n’est pas suffisant pour travailler dans le cinéma de façon professionnelle quand on est diplômé en marketing. C’est plus une façon de se consacrer à une passion.
Avoir des connaissances sur la vidéo ou le montage peut être utile dans la publicité ou la communication. Après tout, aujourd’hui tout est image: il y a de la mise en scène partout et presque pour tout. Encore une fois ce projet m’a permis de toucher plusieurs domaines, comme par exemple la création d’un site internet ou l’utilisation des sites de partages vidéo, ça peut être très utile comme expérience sachant qu’aujourd’hui beaucoup d’entreprises veulent créer des buzz.
.

Un mot à passer à un recruteur potentiel?
La formule habituelle: je reste à votre entière disposition pour tout entretien!

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here